Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 19:34

paris oct 13 35

 

 

Quelque part au centre, une escale gastro aux saveurs d’automne à quelques centaines de kilomètres de la Tour Eiffel. Un de ces lieux qu’affectionnent les gens de passage, les citadins habitués aux légumes surgelés et jambon rose vif.

Une carte prometteuse s’affiche sur un mur de pierre et de cachet. Gourmand, du terroir ou dégustation, les menus annoncent le ravissement des papilles. Sans mentir, si la cuisson se rapporte au terroir, le cuisinier sera le phénix des hôtes du resto.

Bien que bondé, le lieu est calme, dès que la musique est coupée sur demande.

Les papilles s’agitent, le choix se fait.

L’histoire nous dira que le dîner était parfait.

Une mise en bouche crème de tomate chantilly (entorse aux meilleurs régimes) vaut déjà le voyage.

Des Saint-Jacques (pêchées un poil plus loin) à la fondue de poireaux cuites au millimètre. Un régal

Du maigre (c’est un poisson qui n’est pas gras) avec des légumes anciens dont le goût mélange fermeté et pas déjà vu. Original et goûtu.

Et puis une faisselle à tomber par terre (et heureusement pas !). L’apothéose.

Un dîner parfait donc, nonobstant la bonne demi-heure avant de passer commande et le préposé qui nous hurle depuis l’autre bout de la salle « mais y’a du monde avant vous ! ».

Nonobstant aussi la fraîche stagiaire qui retourne la bouteille de vin vide, fait la moue et nous dit : « oh ben je me suis encore fait avoir, ils me laissent les bouteilles sur la table alors qu’elles sont vides et moi je sers pour rien ».

Nonobstant aussi les couverts qui tombent régulièrement, la sauce au beurre blanc qui glisse sur l’assiette et manque d’atterrir sur mes genoux.

Et nonobstant le regard étonné du serveur à qui on refuse le morceau de pain « bon ben j’débarrasse alors ! ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires

Jean de la Lune 09/11/2013 11:42

Voilà une bonne suggestion pour les menus de fêtes. Le contraste est saisissant avec les images de "cliché d'automne".

Plume de rue 11/11/2013 18:06



Oui, c'est vrai ! j'aime le grand écart !