Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 10:28

Haute voix

 

Il y a beaucoup de personnes qui parlent toutes seules dans le métro. Qui interpellent, chantonnent, crient, vitupèrent, invectivent, s’adressent à d’invisibles créatures .Au pied de l’escalator qui emmène de gare du Nord au RER B, un prêcheur en chemise blanche et pantalon noir appelle une foule absente à résipiscence.

J’évite son regard, je glisse et me fonds dans le flot. J’ai en effet des souvenirs inconfortables de harangues et de monologues où je suis juste un miroir, et même d’une femme au visage rouge et gonflé et aux yeux bleus fixes qui me serre les mains et me répète en rafale une unique question sans pouvoir entendre la réponse « est ce que je suis malade, dites est ce que je suis malade ? ».

Bref, ça tombe souvent sur moi.

Hier, sortant épuisée d’une longue journée, je m’affale sur un strapontin. Un jeune homme boutonneux s’installe à côté de moi et commence à parler à haute voix. Et merde… je m’agite, je me dis que je vais changer de rame à la prochaine station, quand je repère dans sa main droite un Folio Théâtre. Britannicus.

Je soupire d’aise. Il est Néron.

 

GriZou3.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by GriZou - dans Billet d'GriZou
commenter cet article

commentaires