Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 16:30

Elle quitte l’entreprise après 6 ans passés sur le même poste. Autour d’elle et dans le secret des bureaux aux murs fins, ils s’agitent pour compter l’argent, découper le papier du cadeau, faire circuler la carte de bon vent et enrober le départ. La grande copine rencontrée sur l’ordinateur d’à côté masque son amertume par une frénésie d’organisation dont elle n’est pas coutumière. Pour la première fois un sourire semble se dessiner sur ce visage écrasé par la grande gueule qui s’en va. L’ennemie jurée, celle qui a progressé en travaillant plus et râlant mieux, a écrit une platitude aimable sur le papier glacé et fera bonne figure avec son verre en plastique de cidre doux. Celle qui l’ouvre à toutes les réunions de service, CGT dans l’âme et populiste dans l’expression hurle à qui veut l’entendre la chance de celle qui part. La jeune fraîche formule le vœu de garder l’amitié et verse une larme personnelle. Elle ne sait pas les couteaux dans le dos, les piques de forme et de fond, sur l’apparence et l’appartenance, les dénonciations ah madame vous ne savez pas et je ne voudrais pas dire mais ça me gêne mais bon…

Le monde est petit et j’espère qu’on ne se recroisera pas. Le plaisir serait pour elle. Ma coupe est pleine des plaintes et des entourloupes. Des tirages de couverture et d’ouvertures de parapluies. Ce soir, à son pot de départ, j’irai dire quelques mots, souhaiter bonne continuation et remercier au nom de l’entreprise. Il me reste de nombreuses années à jouer sur cette scène et l’âge (et les revers) m’ont mis du plomb sur la langue et je la tournerai cette fois. Même si … j’adorerais… un peu … rien qu’un peu …  allez une petite pique acerbe sur le « je travaille trop » entre 10h et 18h avec 2 heures au milieu… un commentaire sur les demandes régulières d’augmentation parce que la vie est dure, la bague Chomet accrochée au doigt.. La reconnaissance de l'expertise du copier coller… Non… Non non non ! Rien de rien, je ne dirai rien de désagréable !

quiberon-0814.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires