Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 17:07
 

Après un vol sans fin,

de là où l’oncle d’Amérique en a oublié certains,

de là où les baobabs montent jusqu'au ciel,

de là où le marchand de sable a installé sa production,

de là où quand elle coule et qu'elle rencontre la lumière, l'eau donne l'ivresse du vin,

de là où la grâce des éléphants n'a d'égale que le sourire des humains,

de là où la croix et le scorpion se contemplent en levant les yeux,

l'atterrissage est brutal.

Bagarre au tapis roulant pour récupérer ses affaires,  toilettes sans commentaires, portes fermées pour cause de courant d'air, chauffeur de taxi en arnaque tarifaire, ce ne serait pas aussi ça la misère ?

 

De la déambulation dans la savane naîtra sur plume de rue une nouvelle rubrique, distillée en plusieurs fois pour se réchauffer un peu quand viendra l'hiver, nourrie de souvenirs d'Afrique, d'anciens et de nouveaux talents. Les photos sont au triage et les textes au recopiage.

 

 

 

P1170005.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
<br /> Très bonne idée qu'une rubrique Afrique pour l'hiver! C'est bon ça! et en plus avec plein de photos... chouette! Bon retour, bises Mag!<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci ! Welcome back to !!! Bises<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> ça c'est un arbre, et quel arbre. Un arbre au pied duquel s'abriter. Un arbre à entourer de ses bras. Vivement que tu réchauffes notre hiver.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ben, je croyais qu'il faisait épouvantablement chaud vers chez toi ?!?<br /> <br /> <br /> <br />