Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 22:16

Une déambulation impromptue, textes et images : Nadège et Juliette

 

 

Voyage en Chine...

 

Venus d’un ailleurs lointain ils ont implanté leur monde dans ce coin de Paris. Au pied des tours du 13ème, sur la dalle des Olympiades, c’est un petit bout de Chine qu’ils ont réinventé. Les camelots et petits vendeurs ont envahi le trottoir. La foule se bouscule : ménagères pressées de faire leur marché et touristes en quête d’exotisme se croisent. C’est samedi et les magasins Tang sont en pleine effervescence.  Ici sont réunies toutes les saveurs et les odeurs de l’Asie. Les rayons débordent de marchandises : sacs de riz de 20 kg, poissons-chats surgelés, épices, herbes, sauces, fruits du  jacquier, mangues, ramboutans, durians…  Dans la galerie marchande les badauds s’attardent devant les boutiques de kimonos aux couleurs  vives, de vidéos pour karaoké et de babioles en tous genres. Les coiffeurs en vitrine s’affairent, pour 3 € ils vous proposent des extensions de mèches.  Au milieu de la foule un groupe d’enfants s’amuse, leurs rires éclatent joyeux. D’autres, casqués de rose, font du vélo sous l’œil fier de leur père.

 

Au détour d’une allée, un temple. Des volutes s’échappent en arabesques d’une vasque où se consume lentement de l’encens. Solennels et kitchs des géants colorés veillent et protègent les fidèles des démons. Des bouddhas ventrus sourient. Une femme secoue des bâtonnets dans une boîte selon un rituel magique. Elle a fait un vœu.  Un bâtonnet est tombé, le sort va parler.  Elle lit un chiffre et prend un papier puis sourit, heureuse.

 

Plus loin, dans l’espace improbable d’un parking souterrain, parmi les voitures et les poubelles, se cache modestement un autre temple. Un orchestre aux étranges instruments à cordes y répète une musique lancinante, imprimant dans les yeux des vieux joueurs une nostalgie du pays lointain. 

 

Paris s’est effacé, nous sommes à Chinatown.

 

  chinad01   chinad03-copie-1.JPG
 chinad04  chinad05   chinad06
  chinad08   chinad09-copie-1.JPG   chinad10   chinad12   chinad13
  chinad14   chinad15   chinad16   chinad17   chinad18

 

Sur la route du soi

 

Ses pas martèlent la dalle en béton. Autour les cris des enfants sur leurs vélos, l'odeur de l'encens, la mélodie des instruments à corde, le fumet du riz et le goût des mangues ou des fruits du Jacquier. Tout est si réel et pourtant, elle n'est pas là. Elle est quelque part dans la foule de ses pensées qui résonnent dans sa tête comme un orchestre dans un parking souterrain. Dans le ciel nuageux de son existence, les couleurs se mélangent, formant une coupe exotique qu'aucun coiffeur ne saurait refaire. Son corps est douloureux comme après des olympiades, luttant contre ses démons, nageant à contre-courant, sa vie est une course sans fin où les haies sont des tours. Si comme Boudha, elle veut atteindre le Nirvana, elle doit dire STOP ! Il est tang !

 

  P1140742.JPG

 

 

Et aussi, made in China, les histoires de Magdeleine, Les yeux de Bouddha et Si les monts Huashan pouvaient parler

 

 

Prochaine déambulation créative, le 8 mai !

Partager cet article

Repost 0
Published by plumes invitées - dans Plumes créatives
commenter cet article

commentaires