Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 12:45
Voila les faits votre honneur :
Mardi 29 janvier 2013, je traversais la Seine, place de la Concorde quand mon oeil rompu à plusieurs heures de réunion et mon attention distraite par de multiples pensées se sont tous deux trouvés attirés par la présence nombreuse de camions de CRS.
Je tentais de regrouper les quelques neurones encore disponibles pour procéder à une analyse de la situation quand un individu d'une cinquantaine d'années, blanc grisonnant en manteau de cachemire bleu m'a tendu un tract en souriant. M'en saisissant, lui rendant son sourire au milieu de la nuée de types armés de matraques, habillés de casques et de protections intégrales, mon regard s'est porté sur la chose que je tenais.
Je venais de prendre le tract d'un opposant à la Loi sur le mariage pour tous qui se débattait à l'instant même dans le bâtiment d'en face.
Alors j'avoue votre honneur, j'ai froissé le papier et l'ai jeté par terre, salissant la chaussée. Je reconnais avoir mal agi. Je suis coupable !  Mais là où je suis vraiment impardonnable c'est que je ne suis pas revenue sur mes pas pour lui dire ma façon de penser et ouvrir le débat sur l'égalité qui vaut plus pour certains que pour d'autres.
WP_000410.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires

rita 02/02/2013 10:52

on peut pas tout faire... écologie et égalité...

Plume de rue 05/02/2013 09:36



C'est vrai ! Ce trop d'exigence pourrait nuire...



Bérénice 30/01/2013 13:43

et pour faire écho à la pancarte du dernier post qui dit que chacun a le droit d'épouser un con, je cite ma préférée : "Jésus avait 2 pères et une mère porteuse"

Plume de rue 05/02/2013 09:37



ah Jésus ... Cet homme qui a péféré prendre son dernier repas avec 12 potes plutôt qu'une dernière nuit avec Marie-Madeleine.