Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 13:32

 

Kiss and Cry, c’est … Une fable sur le temps qui passe, un conte poétique sur le couple et l’amour, un show impressionnant de technicité, un monde miniature animé, une construction scénique animée et projetée sur écran filmée en direct, une performance chorégraphique et humaine, un investissement de tous les protagonistes : accessoiristes, caméraman, comédiens, régisseur.

C’est difficile de qualifier ce spectacle unique qui passe au Rond Point en ce moment et qui m’a réconciliée avec ce lieu. Je retrouve l’avant-garde créative, le risque intéressant, le spectacle vivant incarné.

Dans Kiss and Cry on ne voit que les mains des comédiens. Ou peut-être devrait-on dire des marionnettistes ? Des coMAINSdiens font vivre des personnages juste avec des doigts dansants, qui s’entremêlent et se déchirent, qui passent dans toutes sortent de matières, s’exécutent sur des surfaces polies ou vivent dans des maisons de poupées. Il y a un passage magnifique, dans un miroir qui relève de la magie. La prouesse, je ne saurais dire mais c’est d’une justesse incroyable. Pas une ombre chinoise de veillée scout, une performance d’acteur, manuelle ! Et si ça marche si bien, je l’ai compris à un moment où habituée au noir et aux ombres, les voyant sur la scène juste devant moi et décrochant de l’écran pour regarder la chair et l’os, je les ai vus y mettre tout leur corps. On ne voyait que les mains mais il y avait tout d’engagé.

Et quand c’est comme ça, le théâtre, le spectacle vivant, la scène, la création … peu importe comment on l’appelle, ça passe trop vite !

 

divers-0788.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires

rita 23/06/2013 19:31

ca donne envie... jeux de mains, jeux de comédiens