Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 10:16

 

Coutume, mot féminin de longue durée

Chronique 6 d’Alix, féministe

 

« Vaudou » à la Fondation Cartier (261 Boulevard Raspail – Paris 14), hommage rendu à Jacques Kerchache, inlassable explorateur et promoteur des arts africains à qui l’on doit le musée du Quai Branly. Plus de cent pièces et 1h20 de film documentaire passionnant, pour entrer dans les racines africaines du vaudou. Nous devons pour une grande part cette belle exposition à Anne Kerchache-Douaoui, puisqu’elle repose sur des objets, photos, notes et lettres de Jacques Kerchache appartenant à leur collection privée. On n’apprendra cependant rien de cette femme en parcourant ces trois grandes salles, si ce n’est qu’elle s’est mariée deux fois. Nous ne saurons même pas son nom. Il est facile de comprendre qu’en se mariant pour la première fois dans les années 60-70, elle ait pris le nom de son époux … mais passé l’an 2000, pourquoi s’affubler d’un troisième nom ? Sur son avis de décès, nous aurons sûrement le regret de lire la disparition de Madame Jacques Kerchache, épouse Kamal Douaoui. Puisque les femmes portent le nom de leur père, après tout, pourquoi ne pas porter celui des hommes qu’elles épousent ... afin que disparaisse également leur prénom au jour de mourir ? « C’est la coutume » disait ma grand-mère. C’est l’an 2011, mamie !

 
Alix

 

CIMG2424.JPG

Photo Magdeleine

Partager cet article

Repost 0

commentaires