Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 18:32

Sur les conseils d'une amie pour faire effet inspirant à ma propre écriture, je me suis intéressée aux romans courts de Joyce Carol Oates. Comme je n'ai pas trouvé précisément la référence recommandée, j'ai pris le triomphe du singe araignée. Pour la taille et pour le titre.

Je crois avoir décodé le procédé littéraire et je dois reconnaitre que ça m'interpelle, moi qui suis en recherche de déclencheurs formels pour poursuivre (et achever peut être un jour) les multiples entreprises d'écriture longue en cours. En gros, il s'agit d'un roman centré autour d'un personnage que l'on voit sous différents pronoms dans des chapitres en mode photo sans logique chronologique. C'est bien, ça me plaît dans le concept.

Mais c'est tout ce que je pourrais en dire. Je n'ai rien compris au reste. Je ne suis touchée en rien. Aucun personnage n'est attachant et les mots s'enchaînent dans un sens qui me glisse dessus, limace gluante dans la prairie de mes tentatives littéraires. Car si je dis avoir aimé les chutes de la même Carol Oates, je dois avouer qu'il me semble me souvenir que j'ai ramé, m’accrochant à l'idée de lire juste pour rester dans une histoire que j'ai depuis parfaitement oubliée. Trop dur pour moi sans aucun doute !

Et ceci m'interroge non pas sur ce à quoi sert la littérature qui serait un sujet trop vaste-et je le crains sans réponse intelligible de ma part, mais plutôt ce que j’écris est-il lu et qu’est-ce que ça fait ? Car je dois confesser ce désir de savoir mes textes lus et provoquer une réaction, qui sans recherche nécessairement le « waouh » pourrait être le « intéressant », « poétique », « interpelant », « rafraîchissant », « trop court », « à développer », « à creuser ». Chers lecteurs, chères lectrices, vous qui déambulez là, avez-vous lu les textes qui sont ici ?

Tours54.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires

Hélène 03/09/2013 23:34

De temps en temps je tweet un de tes textes...

Un peu jeune sur tweeter
J'ai peu de followers
Mais qui sait ? Parmi ceux-ci, peut-être tes futurs admirateurs

Plume de rue 06/09/2013 20:29



ALors ça c'est rudement gentil. Merci de tweeter et d'envisager les admirateurs. Bises