Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 09:12

Elle est assise, tournée d'un quart, je lui fais face et il se tient debout, accroché à rien d'autre que ses yeux.
Les stations défilent moins vite que leurs sujets. metro.JPG
Elle : t'as vu j'ai fait une une couleur
Lui : ah
Elle : ben t'as pas vu avant j'étais platine.
Lui : ah oui, maintenant t'es comme ca.

Et il montre son col en fourrure synthétique.
Lui : Et moi t'as vu j'ai fait une couleur
Elle : couleur calvitie ouais.
Et puis ils comparent leurs mains sèches. Elle c'est parce qu'elle a une maladie, il sait. Lui il devrait acheter des gants. Le BTP ça abîme, et aujourd'hui il faisait moins 6 à Mantes. Tu sais Mantes la ville, pas Mantes la jolie. Elle lui tend un tube de crème. Il sent l'alcool.
Elle : Et t'étais logé où ?
Lui : au Château. Enfin pas vraiment. A côté. Une petite baraque je sais plus comment ça s'appelle.
Elle : les dépendances, c'était pour les domestiques avant.
Elle évoque ses cours, elle s'éclate.
Elle : sauf les RH c'est trop nul.
Lui : les RH?
Elle : les ressources humaines. La prof elle t'explique comment recruter quelqu'un au cas où t'aurais besoin d'embaucher.
Lui : ....
Elle : ca sert trop à rien.
Lui : et tu vas faire quoi après?
Elle lui explique qu'en gestion de patrimoine on peut être indépendant ou travailler dans une banque pour conseiller des mecs qui veulent placer genre 100 ou 200 000 euros.
Lui : ....
Elle : et aujourd'hui c'était trop bien le cours. La prof elle a expliqué comment défiscaliser, c'est pour payer moins d'impôts. Tu vois t'as plein de techniques ....
Et là je suis descendue mais pour une fois, j'ai regretté que le trajet ne soit pas plus long.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue - dans Les chroniques du RER A
commenter cet article

commentaires

rita 26/01/2013 10:08

sur le vif...une Marylin fiscaliste et un ouvrier aux mains séchées par le froid et le béton.. un tube de crème les lie, mais quoi d'autre, finalement ? ca ouvre des perspectives et invite une
suite...

Plume de rue 30/01/2013 12:57



Quelle belle idée Rita. La belle et la bête revisitée. Merci de ta présence ici !