Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 20:58

Il y a ceux qui s’étonnent : il n’est pas encore revenu ? Ah.

Il y a ceux qui versent une larme. On y croirait caïman.

Il y a ceux qui parlent d’une Janine comme si c’était une vieille copine qu’on n’a pas plaisir à voir mais qui ne reste jamais très longtemps.

Il y a ceux qui se frottent les mains et pensent tout haut qu’il n’a eu que ce qu’il mérite.

Il y a celui qui a appuyé. Là où ça fait mal, par pressions successives.

Il y a ceux qui n’ont rien dit, ceux qui se sont tus, ceux qui se la moulent pour y rester.

Il y a le miroir aux alouettes, le soleil où les ailes se brûlent, les carottes, les vessies sans lanterne. Ceux qui les entretiennent et ceux qui y croient.

Il y a les chênes et il y a les roseaux.

Il y a la jungle qui a sa loi.

Il y a l’entreprise.

Il y a celui qui n’est plus là depuis deux mois. Arrêt temporaire. Vacance prolongée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Magdeleine
commenter cet article

commentaires