Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 20:20

Planter les graines de l’envie en terrain fertile, au plus profond de soi de préférence.

Saupoudrer de quelques pincées d’occasions saisies.

Laisser mûrir le désir dans un environnement particulièrement déplaisant, l’entreprise.

Enlever l’amertume laissée par ceux qui mettent des bâtons dans les roues.

Faire revenir la frustration régulièrement.

En profiter pour beurrer d’autres moules, confectionner des garnitures et laisser reposer.

Réunir les ingrédients nécessaires dans une même salade et pétrir la pâte, lentement.

Laisser rosir quand un avis extérieur vient appuyer le projet.

Quand la pâte est levée, enfourner à très haute température et saisir.

Laisser mijoter longtemps et ne pas oublier de surveiller la cuisson.

Incorporer les grumeaux de doute et tant pis pour le vilain bouton sur le menton.

Savourer l’écoute des apprenants et la légitimité à transmettre.

Goûter le plaisir de l’objectif atteint.

Déguster lentement le fruit d’un travail de longue haleine en lisant les appréciations favorables.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires

E. 11/02/2014 21:49

je passe quasiment tous les jours. en silence.

Plume de rue 13/02/2014 18:42



ça me touche beaucoup. Merci



rita 29/01/2014 18:09

un autre gâteau ? quand ?

Plume de rue 06/02/2014 16:35



C'est vrai ça ... Quand ? Mais s'agirait pas d'avoir une indigestion ...



E. 28/01/2014 21:18

c'est inspirant !
La joie et la fierté pointent entre les lignes, longue vie à cette activité !

Plume de rue 06/02/2014 16:33



Merci, je prends la joie et la fierté et aussi les encouragements à poursuivre ! C'est agréable de te revoir ici.