Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 19:12

provins4

Dans le musée de Provins, un bric à brac digne des foirfouilles les plus notables. Dans la maison renaissance, calices, tabliers de vénérables, statues de bois mangées aux vers, arquebuses, tabatières et trébuchets. Et sur le mur un bourreau du cru de la lignée des Sanson pose. La toile est gardée par un homme sans sourire. Il faut dire que le radiateur en fonte entre sa chaise et le tableau glougloute à grand renfort de sifflements. Comme quoi, bourreau ça se transmet de père en fils et même après !

provins1

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires

Mathilde Collot 25/02/2014 10:59

"C'était une nuit de pleine lune, on y voyait comme en plein jour. Une armée de nuages aussi cotonneux que des flocons vint masquer le ciel. Ils étaient des milliers de guerriers blancs à prendre
possession du ciel. C'était l'armée de la neige."

ça me fait tellement plaisir de vous "revoir" sur mon blog.. Je suis venue m'assoir un peu à la fenêtre des mots. C'est agréable de se laisser bercer, de regarder un peu par le trou de la serrure
ou de traverser les pensées fugitives d'une personne que je ne connais pas et que je découvre tout de même un peu.

Merci de vous souvenir...

Plume de rue 03/03/2014 19:08



Mathilde, votre blog, j'y vais, j'y reviens et j'y voyage. Merci à vous de ces moments lumineux !