Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 13:14

Ce matin dans le métro

Je lisais Retour à Yvetot

De l’immense Annie Ernaux.

D’écrivante souffrait mon ego

Jalousant, la justesse de ses mots

Espérant trouver en moi l’écho

A la pointe de mon stylo.

 

Gênée par mon voisin sa présence

Je m’apprêtais à lui faire quelque remontrance

Quand pour son téléphone j’eus attirance.

L’Evangile du jour il y lisait avec bienveillance.

Intriguée par une telle séance,

Je l’observai ensuite, souriant sans insuffisance

Par une prière muette finir sa séquence.

 

Quand je descendis une fois ma station arrivée

Nos deux mondes ne s’étaient pas rencontrés.

Mais j’avais laissé de côté

Mon envie de bouffer du curé

Pour espérer

Qu’en toute égalité

Nous puissions cohabiter,

Par nos différentes pensées,

Tous deux portés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires

danièle T 14/06/2013 21:14

donc lire "retour à Yvetot", ok, de préférence au pub, sur la place en face de l'église, (je travaille au numéro voisin)
et le mec à l'évangile, comment lisait il? Annie, soit dit en passant allait à l'école et lycée catho d'yvetot qui existe toujours.
a bientôt

Plume de rue 16/06/2013 11:30



Il est tout à fait recommandé en effet de lire les écrits depuis Yvetot. D'ailleurs, cela m'amène à penser, chère Danièle que l'air d'Yvetot est peut-être ce qui explique (en partie) le talent
des écrivains qui le fréquentent !