Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 10:03

CIMG3099.JPGComme tous les ans, Paris se vide de ceux qui partent, rendant plus visibles ceux qui restent.

Les RER se font moins nombreux mais restent pleins aux heures de pointe.

Les entreprises se vident des salariés vidés pressés de faire le vide.

Ceux avides de grands espaces vides vident leurs cagnottes pour un ailleurs, remplir leurs souvenirs et oublier leur boulot vide de sens.
Les trottoirs témoignent des placards et des appartements qui se vident au calme de l'été dans la frénésie collective d'un rangement pour mieux se remplir à la rentrée.

Sur les pelouses, les cadavres des bouteilles vides témoignent de la convialité partagée, du vide temporairement comblé.

Comme tous les ans, tout n'est que recommencement, ad vide ad eternam

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Magdeleine
commenter cet article

commentaires

E. 13/07/2011 08:14


vider pour mieux remplir après, avec autre chose, de choisi en pleine conscience, de ce qui nous colle mieux à la peau...


Magdeleine 13/07/2011 10:51



Ou laisser vide ?



Bérénice 11/07/2011 21:02


reste l'écriture, ses pleins et ses déliés


Magdeleine 12/07/2011 18:16



D'ailleurs l'inspiration revient ... Youpi !