Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 22:52

 

 

Dans le désert marocain, il transporte les bagages des randonneurs.

Retenu par une entrave au genou, il ne peut qu’aller où son maître le mène

Observer le paysage où rien ne retient sa vue est sa seule distraction.

Mâchouillant une branche d’acacia avant de repartir,

Asticoté par un touriste amusé, il sent l’agacement le gagner

Dans ce groupe, ils sont nombreux à avoir voyagé partout. 

Arrogants et bavards, il les écoute raconter leurs souvenirs d’ailleurs

Immobile, il garde ses oreilles grandes ouvertes

Riche de tous les souvenirs de ceux dont il transporte les bagages

Et c’est ainsi que ce dromadaire qui n’est jamais sorti du Sahara, connaît le monde entier.

P1050409

Repost 0
Published by Magdeleine
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 20:19

Dans un temple japonais, le soir tombe sur le jardin, l’air est moite, les nénuphars se referment et je me souviens.

Magome temple

Je me souviens que vous êtes toutes les deux nées un 2 août.

Je me souviens de vos différences et de vos ressemblances.

Je me souviens de vos rires singuliers et de vos sourires tendres.

Je me souviens des détails de vos appartements, du grincement des parquets, des saveurs des déjeuners familiaux et de l'odeur de vos couvre-lits.

Je me souviens que vous aussi aimiez voyager.

Je me souviens de vos derniers kilomètres.

Je me souviens de vos nouveaux mondes, infranchissables, définitifs.

Je me souviens de vos corps finalement apaisés.

cimetiere-magome.JPG

Surplombant le temple, un cimetière rempli d’inconnus disparaît dans la pénombre.

Je me souviens de vous.

Repost 0
Published by plumederue.over-blog.fr
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 23:42

 

A. Aspargi etc : Saveurs italiennes et printanièreP1060925s

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

B. Blond : Couleur locale

C. Carpaccio : Humaniste qui peint en rouge et blanc.

D. Do Farai : spécialiste en carpaccio de dorade

E. Eau : Miroir pour refletsP1070028

 

F.Florian : Café en l’état depuis 20 ans.

P1060923

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

G. Guidecca : île avec vue.

P1060734

 

 


H. Hirondelles : Touristes paisibles

I. Interphones : Occasions de trouver des noms chantants pour auteurs en mal de personnages

J. Je : Touriste paisible.

K. Kayak : Version inuit de la gondoleP1060568

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L. Linge : Objet décoratif qui sert à tisser des liens entre deux fenêtres

 

P1060991

 

M. Murano : île connue pour ses verreries. Gagne à être connue pour le reste.

N. Nonne : hante

O. Orto Di Venezia : Spécialité vinicole locale pour Carpaccio de dorade.

P. Pantalon : Personnage décousu

Q. Questura: Lieu accessible par le Vaporetto Numéro 2 ou dans les romans de Donna Leone

R. Ristretto : café avec deux « f »

S. Spritz : Boisson locale dont le tarif varie entre 2 et 17 euros

T. Tintoretto : Peintre sur bâtiment

U. Ursule : Aimée de Carpaccio

V. Vaporetto : Moyen de transport sympathique pour faire la course avec les bateaux de croisière

W. Waouh…

… X. Xsébeau Venise !P1060538

Y. Y’a pas d’lézard

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Z. Zatterre : Ze place pour déambuler à VeniZe 

Repost 0
Published by plumederue.over-blog.fr
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 23:17

 

En direction de l’ouest parisien, le RER au petit matin transporte ceux qui travaillent tôt. Les paupières sont lourdes et les corps affaissés. Venue de la banlieue est, la dame africaine se lève avant l’aube et transpire la fatigue.

 

Sur le plateau désert de la multinationale, la femme de ménage pousse son chariot de chiffons et de détergents. Elle vaporise du sent bon chimique dans les espaces clos des Directeurs. Pour que ceux-ci, en sortant de leur voiture de fonction garée au parking du sous sol, en dessous de leur grand bureau ne soient pas incommodés par leurs propres effluves de la veille.

 

Sur la falaise de Bandiagara, la femme africaine se lève avant le soleil, pilonne le mil et transpire pour nourrir les siens. Elle a l'odeur que lui donne la poussière du Mali quand elle se mélange à sa sueur.

Repost 0
Published by plumederue.over-blog.fr
commenter cet article