Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 00:25

P1110263.JPG

Laisser le doute vous ronger

Oublier de dire à votre chef que vous êtes épuisée.

Reproduire dans votre vie privée les échecs de votre vie professionnelle.

Perdre le sommeil et vous blesser en ratant une marche (utiliser l’épaule de préférence ou le genou en variante).

Prendre froid. Subir les pannes de RER et juste subir.

Vous sentir coupable et détester le genre humain. Surtout vos amis.

Toucher le fond en écoutant James Blunt - ou tout autre chanteur dépressif…

Regarder la pluie tomber derrière le carreau en pleurant.

Vous dire que ça ne peut pas durer.

Verbaliser auprès d’individus triés sur le volet. Exprimer la longue liste de vos souffrances et de vos doutes. Les laisser vous raconter leurs problèmes, surtout ceux de personnes que vous ne connaissez pas.

Ecouter toutes les expériences qui ressemblent de près ou de loin – très loin- à la votre et ne pas vous sentir soulagée.

Vous faire prier. Pour tout.

Faire sans conviction et sous la pression quelque chose que vous pratiquez depuis des années : écrire un haïku, participer à un match d’improvisation, cuisiner un cheese-cake au saumon …

Goûter au plaisir du terrain connu, entendre les compliments et ne pas les prendre pour de l’amabilité polie ou de la flagornerie, palper le bien que ça vous fait.

Reconnaître que vous savez faire une chose ou deux.

Vous sentir repartir !

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> c'est à paris ça aussi ?!<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ah non. C'est à Bruxelles !<br /> <br /> <br /> <br />