Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 14:58
santé1411

Il y a quelques semaines, les journées du patrimoine ouvraient les portes de la prison de la santé aux visiteurs.

Si je vous dis que j'attendais cela avec plus d'impatience qu'une semaine aux Seychelles, pensez-vous qu'il faille m'enfermer ?

 

Peut-être.

En tout cas, les premiers pas dans la cour m'ont émue très fort. Au milieu d'un groupe armé de portables et d'appareils à zoom, encadrée de surveillants et de personnel de réinsertion qui serraient de près, j'ai déambulé entre les grilles, avide de sentir l'atmosphère des cellules désertées, de humer l'esprit des cours de récréation, de dénicher les traces de passage dans ce lieu vidé de ses détenus.

 

santé1404 
 santé1416

 

Les mots sont plats pour décrire les sensations.

La peur d'y rester.

L'envie de participer à la reconstruction des âmes qui hantent ces murs.

Le doute sur le bien et le mal.

L'étonnement sur les grafitis, ces messages laissés là.

Le sourire au décalage avec le vocabulaire du personnel : on ne dit pas qhs ou gnouf mais quartier disciplinaire.

 

Et puis l'effet sas

 

Le passage d'un endroit à l'autre se fait toujours entre deux portes. L'une doit être fermée pendant que l'autre est ouverte. Et réciproquement.

C'est l'effet sas expliqué notre guide local. 

 

Entre les barbelés des ballons crevés, propulsés là par la force de la colère et du défoulement.

C'est l'effet sas illustré par les résidents.

 

 

 

 

 

Cliquez ici pour la suite des images

 santé1409

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue
commenter cet article

commentaires