Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 10:09

P1100771Ecrit sur proposition

 par Juliette

 

On était un couple sans histoire. Le soir, nous rentrions à la même heure, elle préparait le repas et elle me parlait des événements de sa journée, de ses collègues, de son chef et de son travail. Moi j'étais fatigué et je n'avais pas du neuf pour chaque jour, alors je la laissais dire. Et puis on allait se coucher et tous les soirs, juste avant d'éteindre, elle me demandait : "tu m'aimes?". Je répondais "oui" et je m'endormais, d'une traite, jusqu'au lendemain.

Hier, elle est rentrée plus tard que d'habitude, elle n'a rien dit et elle est allée se coucher. Je n'ai pas réussi à trouver le sommeil. Alors je me suis relevé, j'ai fouillé son sac, son téléphone et je n'y ai rien trouvé non plus. Je me suis recouché ; elle dormait. Quand j'ai retiré l'oreiller, elle ne respirait plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Magdeleine - dans sur proposition
commenter cet article

commentaires

Jean de la Lune 17/05/2012 12:05

Nouvelle brève comme un coup de revolver ou l'éclat fugace d'un poignard. Ou plutot un frisson rapide comme dans un film d'Hitchcock.

Magdeleine 18/05/2012 09:56



Merci ... Mais contrairement à Hitchcock, je ne me mets pas en scène dans mes histoires (enfin ... presque)