Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le propos

Regards sur la culture, images des rues, mots venus par inspiration

Rechercher

22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 14:22
[photo plume de rue]

[photo plume de rue]

Dans la salle du bas, dans l’obscurité et le confort des gros coussins, on prend le temps de s’imprégner. Des mondes superposés. Une autoroute réservée aux piétons et cyclistes, mouvements désordonnés, ombres projetées à des vitesses différentes sous l'œil en mouvement de la caméra. En-dessous les files linéaires d'automobiles continues et monotones, dans l’ombre et leur habitacle, des humains devinés. Le temps passe, chacun va, vaque. Certains s'arrêtent. Plus tard il fera nuit.

Focus de quelques minutes sur quelques uns dans l'espace temps continu et parmi les six milliards d'êtres humain. Une tranche de l'infini. Se laisser guider, surprendre. Juste prendre par le regard et se laisser emporter. Rêver peut-être.

Ailleurs, sur un pan de mur, une autre saisie d’images : un type fume une cigarette. Pause sans enjeu. Moment anodin et pourtant indispensable entre deux. Deux autres choses, enchaînements coupés. Comme l'image en deux. Un bout de plante, un visage. Où est il à quoi pense t il et sur quelle étagère est elle posée ? Peut importe. Cela lui appartient. Et nos interprétations à nous.

Mark Lewis filme le rien et le tout, en particulier. Il saisit avec talent un moment, une situation, un mouvement. Il emmène sa caméra dans des mouvements improbables pour nous laisser le plus important : regarder. Et dans ce monde où tout est souligné, tout est expliqué, les infos montrées en boucle et sous titrées, là nous redevons intelligents, obligés de nous approprier ce que nous regardons, redevenir curieux, donner notre sens. Commun ? Peu importe. Nous sommes tous figurants serait la morale de cette exposition dans laquelle j’ai plongé comme dans un océan de richesses. En Silence. En sursis. Ici le regard conduit à son intérieur, à sa conscience. En durée indéterminée plus ou moins déterminée.

Les vidéos de Mark Lewis sont à voir au Bal. Et cette exposition ne se rate pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Plume de rue - dans exposition
commenter cet article

commentaires